Faire une offre

Avant la création de l’offre d’achat, il est très important que vous ayez été pré-approuvé par un prêteur.

C’est l’un des meilleurs outils de négociation qu’un acheteur puisse avoir. Il montre au vendeur que vous êtes financièrement en mesure d’acheter la maison. Après avoir trouvé la bonne maison, il est temps de préparer l’offre.

Lorsque vous achetez une maison, il existe de nombreux problèmes que le vendeur est obligé de divulguer. Par exemple, dans la plupart des États, il est illégal de retenir des informations sur les principaux défauts physiques de la propriété, mais ces divulgations ne brossent pas toujours le tableau complet de la maison. Voici six questions que vous voudrez peut-être poser et qui peuvent vous donner un aperçu supplémentaire de la future maison avant de prendre une décision finale.

1) Pourquoi le vendeur vend-il la maison ? Cette question peut vous aider à évaluer la « valeur réelle » de la propriété. Y a-t-il quelque chose dans la maison que le vendeur n’aime pas ? Si tel est le cas, vous pourrez peut-être ajuster l’offre d’achat en conséquence.

2) Combien le vendeur a-t-il payé pour la maison ? Cette question peut, dans certains cas, aider l’acheteur à négocier une meilleure affaire, peut-être même amener le vendeur à porter une partie du prêt. Cependant, il est important de se rappeler que le prix d’achat est influencé par plusieurs facteurs, comme la valeur marchande actuelle et les améliorations que le vendeur peut avoir apportées à la maison. Le prix d’achat initial n’a peut-être rien à voir avec la valeur actuelle de la maison.

3) Qu’est-ce que le vendeur aime le plus, le moins dans la propriété ? En demandant au vendeur ce qu’il aime le plus et le moins dans la propriété, vous pourriez obtenir des informations intéressantes. Dans quelques cas, ce qu’un vendeur aime le plus dans une maison peut en fait être quelque chose que l’acheteur cherche à éviter. Par exemple, si le vendeur décrit sa maison comme étant dans une « communauté en plein essor », l’acheteur peut considérer cela comme un facteur négatif car la zone peut être trop bruyante ou occupée à son goût.

4) Le vendeur a-t-il déjà eu des problèmes avec la maison ? C’est aussi une bonne idée de demander au vendeur s’il a eu des problèmes avec la maison pendant qu’il y vivait. Le vendeur a-t-il déjà eu des problèmes avec une fuite de la salle de bain à l’étage ? Si c’est le cas, même si la fuite a été corrigée, le sol et les murs autour de la salle de bain pourraient avoir été endommagés. Vous devez également vérifier que ces éléments ont été réparés correctement.

5) Y a-t-il des nuisances ou des voisins problématiques ? Utilisez cette réponse pour en savoir plus sur les voisins bruyants, les aboiements de chiens, le trafic aérien intense ou même les changements prévus dans la communauté, tels qu’un élargissement de rue prévu. Cela peut vous donner une idée des raisons pour lesquelles le vendeur déménage vraiment.

Savoir tout ce que vous pouvez sur une future maison vous aide non seulement à décider si c’est la maison de vos rêves, mais aussi quelle offre faire. Votre professionnel de l’immobilier peut vous aider à obtenir des réponses à vos questions clés et vous donner des conseils sur la façon d’évaluer vos conclusions.

Want to say something? Post a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Download document

Entrez votre email avant de télécharger ce document

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
YouTube
LinkedIn
LinkedIn
Share
WhatsApp

Compare

×
Bonjour!

Cliquez sur l'un de nos représentants ci-dessous pour discuter 
sur WhatsApp ou envoyez-nous un e-mail à alamalimmo@gmail.com
× Comment puis-je vous aider ?